Conférence « Les hommes aussi sont victimes de violence conjugale ». Lyon, 12 octobre 2013

8 septembre 2013   //

.

Ci-après : 1) l’annonce détaillée 2) le tract-affiche 3) les coupures de presse 4) la brève publiée après coup par le GES

.

Voir aussi : http://www.g-e-s.fr/base-de-documentation/actions-menees-a-terme-2/il-est-interdit-de-parler-des-hommes-victimes-de-violence-conjugale-dans-le-cadre-de-la-quinzaine-de-legalite-du-conseil-regional-rhone-alpes/

.

Lyon – samedi 12 octobre 2013 – 14h30

.Conférence-débat sur le thème :

 Les hommes aussi sont victimes de violence conjugale

Expérience et vécu au masculin de la violence conjugale

.

Intervenant : Serge Guinot
Thérapeute systémique, responsable de Pharos-Genève – Soutien aux hommes victimes de violences conjugales.
Chargé d’enseignement à la Haute Ecole en Travail Social – Genève.

Animateur : Bruno Decoret
Psychologue, sexologue. Auteur de « Les pères dépossédés » et « Pères séparés, pères tout de même ».

Organisée par Père Enfant Mère et Groupe d’études sur les sexismes (GES)

*****

Phénomène tabou et impensable ; une réalité que les hommes eux-mêmes ont de la difficulté à reconnaître.

L’isolement, la honte, la culpabilité ainsi que la représentation d’eux-mêmes en lien avec leur statut d’homme contribuent à ce que ce phénomène reste souterrain et dès lors peu connu.

Néanmoins, des vécus s’expriment, des mots se font davantage entendre et contribuent ainsi à rendre tangible cette réalité. Sans pour autant diminuer la violence existante et vécue par les femmes, il est capital de considérer pleinement cette problématique et d’en témoigner.

Je propose de témoigner du travail que je mène auprès de ces hommes à travers l’exposé de l’expérience et le vécu de ceux-ci en tant que qu’hommes subissant de la violence conjugale. Je présenterai les types d’offres de soutien existants ainsi que les pratiques et les accompagnements spécifiques.

Nous pourrons dégager des perspectives de développement, en lien avec les besoins des hommes victimes de violences conjugales, afin de permettre de continuer à mettre en place des pratiques adaptées.

.

 

Brève publiée le 14 octobre 2013 :

12 octobre 2013 : succès de la conférence « Les hommes aussi sont victimes de violence conjugale »

Le GES a parfaitement atteint son objectif d’information, et ce de plusieurs manières:

- par l’intérêt suscité chez une journaliste du Progrès, qui a réalisé et fait publier un entretien avec Serge Guinot, dans l’édition de Lyon-Villeurbanne, ce qui représente un tirage de plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires ;

- par le travail d’animation à la fois fluide et ferme de Bruno Decoret, animateur chevronné, qui a permis un parfait enchaînement des différentes séquences ;

- par l’intervention d’un témoin antérieurement victime, différent de ceux des années précédentes, qui a amené avec tact l’indispensable évocation du vécu ;

- par l’intervention de Serge Guinot, thérapeute spécialisé qui a su traduire les enseignements tirés de son expérience professionnelle en termes éclairants et incisifs;

- par l’intervention de deux documentaristes de France 2, venus spécialement de Paris, qui leur a permis de présenter leur projet et d’établir les premiers contacts qui permettront, espérons-le, à celui-ci d’aboutir. Une autre documentariste, de France 5, était présente, et a également fait avancer son projet.

Pas le moindre incident n’a été à déplorer. Les allégations de Nadia Bensaïd concernant un mythique « risque de trouble à l’ordre public » ont été radicalement démenties. Ce qu’elle n’a malheureusement pas pu constater puisqu’elle n’était pas présente, quoiqu’invitée.

Le GES peut être satisfait d’avoir mis en place l’un des deux temps d’information sur la violence conjugale contre les hommes proposé au public en France dans l’année, le second étant le troisième colloque d’ SOS hommes battus du 19 novembre prochain.



.