Le GES saisit le CSA concernant les récentes productions de France télévisions sur le viol – 5 décembre 2012

6 février 2013   //

COMMUNIQUE

 

Le 5 décembre 2012

 

Le GES saisit le CSA concernant les récentes productions de France Télévisions sur le viol

 

Les membres de notre association ont visionné les trois productions récentes de France Télévisions consacrées au viol, à savoir :

- « Viol, double peine ». France 5, 20 novembre 2012, suivi d’un débat
- « Viol, elles se manifestent ». France 2, 25 novembre 2012
- la plate-forme internet viol-les-voix-du-silence.francetv.fr

Si nous sommes bien évidement favorables à ce qu’un tel crime soit largement dénoncé, nous sommes surpris qu’il ne soit envisagé que sous la forme homme violeur / femme violée. En effet, les deux documentaires n’ont évoqué que les viols de femmes, de même que le « documentaire interactif » qui constitue l’essentiel de la plate-forme, même si celle-ci publie un témoignage d’homme.

Nous savons pourtant que les viols d’hommes sont en nombre important, comme l’indiquent les différentes enquêtes « Cadre de vie et sécurité » de l’ONDRP, qui les évaluent à 34 000 pour deux ans en moyenne (Rapport ONDRP 2012, p. 100). Cela aurait dû apparaître au minimum dans l’une ou l’autre des productions.

Nous sommes forcés de constater qu’il y a là une désinformation évidente, de nature sexiste, et aggravée par le fait que France Télévisions est un service public. Nous saisissons donc le CSA pour qu’il intervienne auprès du groupe France Télévisions, et qu’il l’incite à proposer aux téléspectateurs une documentation complémentaire établissant la réalité du problème.

Nous invitons toutes les personnes qui se considèrent victimes de cette désinformation à procéder à cette même saisine.

Pour saisir le CSA : http://csa.fr/Contact.

 

VOIR LE TEXTE DE LA SAISINE

Par courrier du 26 décembre, le CSA nous a informés qu’il allait procéder au visionnage et à l’analyse des programmes concernés.